partie-9

Lorsque l'on parle de pilotage, il y a deux termes que vous entendrez souvent, c'est la notion de sur-virage et la notion de sous-virage.

Le sur-virage, c'est lorsque le train arrière se dérobe dans un virage. On dit que le train arrière veut passer devant. La voiture glisse donc de l'arrière, la voiture "tourne trop"....

A l'inverse, le sous-virage apparait lorsque le pilote n'arrive pas à inscrire sa monoplace dans la courbe. Il a beau tourner, mais rien n'y fait la voiture sors de la trajectoire. On parle alors de sous-virage. La voiture ne "tourne pas assez". C'est clair non ?

Certains pilotes aiment les voitures survireuses, à l'inverse, d'autres préfèrent les voitures sur-vireuses. Si vous voyez un pilote qui part souvent en tête à queue dans un virage à la ré accélération, c'est que sa voiture est mal réglée.

Dans les faits, la monoplace peut être à la fois sur et sous vireuse. L'idéal étant de trouver le bon compromis entre un châssis qui s'inscrit bien dans la courbe sans pour autant être trop incontrôlable de l'arrière.

Certains pilotes sont doux sur leur volant en courbe, c'est le cas de Button par ex. Alonso est plus agressif au volant lors de l'inscription dans la courbe.

Une monoplace F1, c'est le compromis entre performance et fiabilité. Plus vous recherchez de la performance, tant dans la conception même de la voiture (ex. largeur d'ouverture des ouïes de refroidissement moteur) que dans les réglages lors d'un week-end Gp, plus vous prenez le risque d'avoir une fiabilité précaire. Les monoplaces actuelles sont toutefois très fiables.

De plus, un pilote doit chercher le compromis entre un bon réglage pour course et un bon réglage pour la qualif (hauteur de caisse, rapport de boite de vitesse, angle de carrossage..). En sachant qu'un pilote ne peut plus toucher à ses réglages entre la qualif et la course.

C'est ainsi que parfois certains pilotes privilégient la qualif à la course ou inversement. Idem lorsque la pluie est annoncé pour le dimanche, jour de pluie, le pilote devra trouver un bon compromis entre un réglage sur sec pour la qualif et un réglage mouillé pour la course.