quand-parier

Entrons directement dans le vif du sujet avec cette 1ere partie du cours analytique.
...
Comme tous les sports que l'on pronostique, la première question qui vient à l'esprit est : Quand parier ? La F1 est-elle régit par les mêmes règles que les autres sports ? Et bien, pas tout à fait. Il est vrai que plus l'on prendra la cote en amont, plus l'on pourra profiter de belles opportunités. L'idée de base étant de toujours devancer les bookmakers en possédant des infos que lui n'a pas encore en sa possession.

La différence sur les autres sports, c'est qu'en F1 il y a des essais libres deux jours avant la course. Cela peut considérablement faire évoluer les cotes, dans un sens comme dans un autre.
A cela, il faut bien évidemment ajouter le facteur météo, la F1 ne déroge pas à la règle. On reviendra plus tard sur ce facteur météo, très important au niveau des paris F1.

Alors, faut-il prendre son pari bien avant le début du week-end ou faut-il attendre la fin des essais libres ? Cela dépendra des configurations, des infos à disposition et des objectifs recherchés.

Si vous êtes de nature prudente, attendez de voir les essais libres. Si vous êtes plutôt téméraire, si vous avez une idée en tête sur le prochain Gp à venir, n'hésitez pas à prendre la cote avant les essais, à condition que cette côte soit value.

D'ailleurs, du coté des cotes, je déconseille de jouer des cotes inférieures à 1.4. Je ne joue moi-même que très rarement ce genre de côte. Je préfère les cotes à 1.9 - 2.2, voir plus. En F1 comme dans tout sport, jouer des petites cotes en simple n'est pas rentable sur le long terme. Enfin, c'est mon avis. Vous pourriez par exemple prendre Hamilton top3 à chaque course, pour une cote de 1.2 environ, mais regardez de plus près les stats, ce top pilote a déjà été trois fois hors du podium, en 15 courses soit une fois sur 5.. cote de 1.2 .. c'est l'équilibre. On aurait pu prendre le meme exemple sur Vettel top6 par exemple pour un résultat similaire. Donc au final, jouer de manière systémique des petites cotes ne mène nul part.

De plus, sachez qu'il est impossible de combiner en F1, tout simplement car chaque pari peut directement influer sur un autre. Donc, oubliez les cotes de 1.2 ou 1.3 en simple. En tous les cas, je ne les jouerai pas..

Et les paris live ? Il faut avoir un bon niveau avant de jouer en live en F1, il faut bien comprendre la stratégie de course et faire la différence entre la position réelle d'un pilote et la position potentielle. En fonction du nombre d'arrêts aux stands effectués, de l'usure des pneus en cours d'utilisation, de l'évolution des écarts intermédiaires par rapport aux concurrents, de l'éventuelle intervention du safety car .. cette position potentielle est en fait à déterminer soit même.

J'ai déjà vu des gros coups en live .. Par ex: cote de 100 Alonso vainqueur à Singapour en 2008, juste après le crash de Piquet, Alonso venait de ravitailler un tour avant, il était dernier au moment du crash, mais tout le monde allait rentrer au stand pour changer leurs pneus et ravitailler (et oui, à l'époque on faisait le plein d'essence durant la course). Le temps que le book comprenne quoi que ce soit, il était possible de prendre la cote juste au moment du crash.. Mais pour cela il fallait anticiper .. Donc live oui, mais il faut maitriser. Là ce n'est pas du tennis où vous avez quoi qu'il arrive une chance sur deux de gagner ou perdre. C'est beaucoup plus subtile les paris F1